… Amoureux de la nature

LES SUCS

Les sucs, ce sont ces étranges dômes témoins des convulsions de la terre, qui donnent un relief insolite à nos paysages. Ce ne sont pas de simples montagnes, ce sont des volcans ! des volcans de type péléen c’est à dire sans cratères! Ils sont apparus, il y a près de 12 millions d’années.

Les sucs font la joie des amateurs de randonnée. La roche volcanique rend la marche sonore.Depuis leurs sommets, les panoramas sont magnifiques : vues sur les Alpes, les monts du Forez, les levers de soleil,…, pour le plus grand plaisir des photographes.

On vous conseille les ascensions du Suc de Saussac (1149m), du Suc des Ollières (1186m) ou encore du Pic du Lizieux (1388m). Retrouvez les accès sur notre site web.

LES GORGES DU LIGNON

Les gorges pittoresques et profondes du Lignon plongent les randonneurs curieux dans une atmosphère sauvage et préservée.

Véritable paradis pour les poissons grâce à l’extraordinaire qualité de ses eaux, les gorges du Lignon abritent également de nombreuses espèces d’oiseaux tels que le Milan Royal ou le Grand Duc d’Europe. A ce titre, elles font l’objet d’une protection spéciale.

Accès facile depuis le pont de Versilhac, Maubourg et à proximité du restaurant le Sabot de l’Atre à Saint-Maurice-de-Lignon.

LA LOIRE

Halte incontournable, les bords de Loire à Retournac sont des espaces privilégiés pour partager des moments en famille ou entre amis le temps d’un pique-nique ou d’une après-midi avec au programme : partie de pêche, baignade à la piscine toute proche, descente en canoë, petite randonnée ou tout simplement sieste à l’ombre des arbres en écoutant le doux son du fleuve.

Pour admirer son parcours, rien ne vaut la vue depuis les vestiges du château d’Artias.

LA FORÊT DOMANIALE DU MEYGAL

Le Meygal c’est près de 1200 hectares de forêt constitués majoritairement d’épicéa commun et de sapin pectiné. Bordés par les monts du Forez , du Mézenc, Vivarais, Pilat et du Devès, la forêt domaniale du Meygal se trouve au coeur du Pays des Sucs avec 4 sommets : le Servey (1329 m) , le Montivernoux (1358 m), le Suc de Mounier ( 1407 m) et le Testavoyre (1436 m).

Alliant les missions de production de bois et de protection du patrimoine naturel, la forêt du Meygal est également un formidable terrain de jeu pour les amoureux de la nature ! Traversée par de nombreux sentiers pédestres et VTT, la forêt est un lieu où il est possible de se ressourcer, de s’éloigner de l’agitation du monde moderne !
Si vous êtes observateur, vous pourrez reconnaître “l’Allosore crépu”, fougère que l’on rencontre habituellement en altitude – Si vous êtes discret, peut-être tomberez-vous nez-à-nez avec du petit gibier …
Le massif du Meygal est également propice pour la pratique des sports d’hiver.

 

Le Saviez-vous ? 
La forêt domaniale du Meygal a été créé par l’homme à la fin du XIXeme siècle sous 
l’impulsion de Napoléon III. L’objectif de ces plantations étaient de réduire 
la fréquence des catastrophes naturelles. Il paraîtrait que dans le Meygal, jusqu’à 60 
hommes se sont relayés pour semer puis planter des essences susceptibles de résister 
aux intempéries pour aboutir à un résultat encourageant seulement au bout de 20 ans. 
Après cent années de pousse,il est aujourd’hui nécessaire de renouveler les essences 
par l’intermédiaire de coupes.